Europe centrale et orientale

Europe centrale et orientale

Mondialisation, européanisation et changement social

L’effondrement du communisme en Europe centrale et orientale en 1989 a constitué un événement d’une portée considérable. Il a ouvert sur la réunification du continent européen et sur la consolidation de la souveraineté, longtemps et plusieurs fois perdue, des nouveaux États membres.

L’affirmation de leur indépendance politique, économique et sociale a constitué la base de la transformation postcommuniste. Elle permet de comprendre comment les États est-européens se sont reconstruits en aménageant les différentes contraintes de la mondialisation et celles propres à l’Union européenne.

La mondialisation n’a pas débouché sur un libéralisme incontrôlé. Les trajectoires historiques, recomposées parfois à l’aide de l’Union européenne, l’ont emporté en de nombreux cas pour assurer la solidarité. Le processus d’européanisation n’a pas débouché sur un simple transfert institutionnel d’Ouest en Est, mais bien sur une pluralité d’apprentissages de la part des acteurs centraux et locaux.

Panorama complet de l’Europe centrale et orientale, cet ouvrage est le premier à analyser quinze années de transition et d’européanisation des différentes politiques publiques et de nombreux secteurs comme les réformes des droits de propriété, celles des régimes sociaux et des administrations publiques dans l’entreprise industrielle, l’agriculture, les syndicats, les sociétés civiles et les partis.




Nous Vous Suggérons Aussi

Les habits neufs de David Cameron
Les conservateurs britanniques (1990-2010)
Agnès Alexandre-Collier

Collection

Références

Sujets

Science politique : Gouvernances
Europe : Pays Européens
Domaines
International
Politique
Société

Suivez-nous