Revue française de sociologie 55-2, avril-juin 2014

Revue française de sociologie 55-2, avril-juin 2014

Varia

Analysant les résultats d'une série d'enquêtes, Hugues Lagrange cherche à évaluer les pratiques religieuses et l'attachement à la religion des immigrés en fonction de deux critères : leurs conditions de vie en France et l'évolution de la religiosité dans leur pays d'origine. Il fait ressortir les enjeux d'affirmation religieuse des jeunes originaires du Maghreb et du Sahel.

Jean-Louis Pan Ké Shon et Gregory Verdugo dressent les grandes tendances de la ségrégation à rencontre des immigrés en France au cours d'un cycle de quarante ans (1968-2007). À l'aide des données des recensements, ils révèlent deux mouvements opposés : les ghettos Isolant des groupes nationaux particuliers ont reflué, mais la ségrégation générale à l'égard des immigrés s'est accrue.

Christine Musselin et Maël Dif-Pradalier analysent la fusion des trois universités de Strasbourg dans une perspective néo-lnstitutionnallste des organisations. Ils montrent que ce changement institutionnel vise à mettre les universités françaises en conformité avec des normes mondiales et révèlent le rôle joué par les entrepreneurs Individuels qui l'ont porté.

Claude Compagnone observe les jeux d'acteurs à l'oeuvre dans deux communes de Bourgogne où les viticulteurs ont opté pour de nouvelles pratiques respectueuses de l'environnement. Des analyses de réseaux permettent d'identifier deux processus complexes d'innovation, dans lesquels les relations interpersonnelles jouent un rôle central.




Nous Vous Suggérons Aussi

Le retour des villes européennes
2e édition augmentée d'une préface inédite
Patrick Le Galès

Revue:

Revue française de sociologie

Sujets

Société
Sociologie

Suivez-nous