Vingtième Siècle 117, janvier-mars 2013

Vingtième Siècle 117, janvier-mars 2013

Historicités du 20e siècle. Coexistence et concurrence des temps

Historicités du 20e siècle
Coexistence et concurrence des temps

Ludivine Bantigny et Quentin Deluermoz

Ce numéro consacré à la notion d'historicité vise certes à en cerner les contours théoriques mais surtout à en tester la validité empirique. Il porte ainsi sur sa mise en oeuvre, à partir d'études de cas s’attelant à l’exploration pratique de la notion et de ses déclinaisons.

L’historicité est ici conçue comme capacité des acteurs sociaux à inscrire leur présent dans une histoire, à le situer dans un temps non pas neutre mais signifiant, par la conception qu’ils s’en font, les interprétations qu’ils s’en donnent et les récits qu’ils en forgent. Il y a donc lieu de reprendre à nouveaux frais la discussion qui se mène en sciences sociales sur le sujet, mais en adoptant un point de vue historiographique.

Il s’avère de surcroît que le thème répond à une demande sociale, dont le succès des thèmes de la « crise de l’avenir » et de « présentisme » rend compte ; les contributions de ce numéro espèrent permettre au lecteur de réfléchir à ces interrogations de plus en plus vives.

Enfin, il s’agit de replacer la production historique dans son propre rapport au temps et de considérer la façon dont l’historien contribue à produire ces « régimes d’historicité ». Un tel constat invite par là le chercheur à se pencher sur sa propre historicité, sur ce qu’elle lui fait et sur ce qu’il en fait.




Nous Vous Suggérons Aussi

Revue:

Vingtième Siècle - Revue d'histoire

Suivez-nous