Revue française de sociologie 59-4, octobre-décembre 2018

Varia
Première édition

Sommaire : Qui se sent pauvre en France ? - Pauvreté subjective et insécurité sociale - Des minorités pas comme les autres ? - Des LGBT, des non-binaires et des cases - Durabilité et extension du soupçon Lire la suite

Le Baromètre d'opinion de la drees (ministère des Solidarités et de la Santé) permet à N. Duvoux et A. Papuchon d’étudier le groupe formé par les personnes qui se déclarent pauvres. Analysant les déterminants principaux de cette perception et son articulation avec la dimension monétaire, ils montrent que la pauvreté subjective peut être vue comme un indicateur d’insécurité sociale durable, associée à un surcroit de pessimisme envers l’avenir. Quelle expérience les migrants venus en France métropolitaine à partir des départements d’outremer ont-ils des discriminations et du racisme ? À l’aide de matériaux quantitatifs et qualitatifs, M. Haddad met en évidence non seulement la proximité de leur vécu avec celui des migrants d’Afrique subsaharienne en raison d’une commune couleur de peau, mais aussi les stratégies que les ultramarins mettent en oeuvre pour se différencier des autres non-blancs. À l’occasion d’une enquête statistique sur les violences de genre subies par les lesbiennes, gays, bisexuels et trans, des répondants, minoritaires, ont jugé problématique l’enregistrement du genre et de la sexualité. M. Trachman et T. Lejbowicz analysent les deux registres de critique sous-jacents. L’un a pour but la reconnaissance d’identifications minoritaires alors que l’autre questionne la catégorisation en tant que telle. En raison du fort développement de l’usage des banques de données génétiques dans le monde de la police et de la justice, J. Vailly et G. Krikorian ont conduit des entretiens approfondis auprès de gendarmes et de policiers impliqués dans ces pratiques. Elles analysent ainsi les relations entre catégories d’identification d’auteurs et de suspects d’infraction, et les formes de savoir et rapports de pouvoir liés à cet usage.


Livre broché - 25,00 €

Spécifications


Éditeur
Presses de Sciences Po
Auteur
,
Revue
Revue française de sociologie
ISSN
00352969
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Sociologie > Sociologie générale
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Politique
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Science politique
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Société
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Sociologie
BISAC Subject Heading
SOC000000 SOCIAL SCIENCE > SOC026000 SOCIAL SCIENCE / Sociology
BIC subject category (UK)
J Society & social sciences > JH Sociology & anthropology
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre
03 janvier 2019
Type d'ouvrage
Numéro de revue

Livre broché


Details de produit
1
Date de publication
03 janvier 2019
ISBN-13
9782724635676
Contenu du produit
Text (eye-readable)
Ampleur
Pages chiffres romains : 170
Code interne
9782724635676
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Sommaire


Qui se sent pauvre en France ? Pauvreté subjective et insécurité sociale, Nicolas DUVOUX, Adrien PAPUCHON

Pauvreté subjective et insécurité sociale, Adrien PAPUCHON

Des minorités pas comme les autres ? Le vécu des discriminations et du racisme des ultramarins en métropole, Marine HADDAD

Des LGBT, des non-binaires et des cases. Catégorisation statistique et critique, Mathieu TRACHMAN, Tania LEJBOWICZ

Durabilité et extension du soupçon. Catégorisations et usages policiers du fichier d'empreintes génétiques en France, Joëlle VAILLY, Gaëlle KRIKORIAN