Repenser le nationalisme

Théories et pratiques
Première édition

Centré sur l’étude du nationalisme, ce livre donne un aperçu complet des recherches les plus récentes, qu’elles soient théoriques, normatives ou analytiques. Les auteurs proposent une réflexion sur le postnationalisme, en Europe et dans le reste du monde. Lire la suite

Nation, nationalisme : deux mots qui ne cessent d’être utilisés dans le langage commun, mais dont le sens reste souvent flou, voire contradictoire. L’ambition de ce volume est de donner un aperçu complet des recherches les plus récentes, qu’elles soient théoriques, normatives ou analytiques. Centré sur l’étude du nationalisme – concept nettement distinct de celui de nation –, le livre s’intéresse tant aux théories qu’aux pratiques, qu’elles soient européennes ou nord-américaines, post-coloniales, anciennes ou contemporaines.

L’analyse des théories du nationalisme, abordées dans une perspective critique, apporte de précieuses clarifications conceptuelles et remet en question nombre d’oppositions canoniques : universalisme vs particularisme, nationalisme vs multiculturalisme…

Les pratiques du nationalisme sont approchées sous l’angle de la mobilisation des ressources identitaires (folklore, histoire, langue, religion…) comme des moyens d’action (populisme, violence). L’ouvrage se clôt par une réflexion contrastée sur le postnationalisme, en Europe comme dans le reste du monde.

Rassemblant les meilleurs spécialistes français, qui ont largement contribué au renouveau d'intérêt pour le nationalisme, ce livre, organisé autour d’une approche transversale et thématique, elle-même nourrie par de nombreuses études de cas, constitue sans nul doute un ouvrage de référence sur le sujet.


Livre broché - 20,50 €

InfoAttention - les expéditions des commandes reprendront à partir du lundi 17 août

Spécifications


Éditeur
Presses de Sciences Po
Avec
Pierre Birnbaum, Astrid von Busekist, Alain Dieckhoff, Jean-Marc FERRY, Pierre Hassner, Guy Hermet, Christophe Jaffrelot, Philip Resnick, Daniel Sabbagh, Anne-Marie Thiesse, Paul Zawadzki,
Collection
Références
Langue
français
Mots clés
Identité, Nationalisme
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Science politique > Théorie politique
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Politique
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Science politique
BISAC Subject Heading
POL000000 POLITICAL SCIENCE
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre
02 octobre 2006
Code Identifiant de classement sujet
Classification thématique Thema: Politique et gouvernement

Livre broché


Date de publication
02 octobre 2006
ISBN-13
978-2-7246-0957-8
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 463
Code interne
9782724609578
Relieure
Broché
Poids
470 grammes
Prix
20,50 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Sommaire


Introduction
Alain Dieckhoff, Christophe Jaffrelot
Nation, État et nationalisme
Qu'est-ce que le nationalisme ?
Comment analyser le nationalisme ?

PREMIÈRE PARTIE : THÉORIES ET TYPOLOGIES

Chapitre 1 / POUR UNE THÉORIE DU NATIONALISME
Christophe Jaffrelot
Les théories de la nation
Les rivalités collectives, ferments du nationalisme
Le nationalisme comme réaction idéologique
La preuve par les théories de l'ethnicité

Chapitre 2 / NATIONALISME POLITIQUE CONTRE NATIONALISME CULTUREL ?
Alain Dieckhoff
Déficiences conceptuelles
Consolidation culturelle des identités nationales par l’État
Les deux Europes de l’Est

Chapitre 3 / LES THÉORIES SOCIOLOGIQUES FACE AU NATIONALISME
Pierre Birnbaum
Le désintérêt pour le nationalisme chez Durkheim
Indifférence marxiste ?
Max Weber, de la subjectivité au nationalisme ethnique ?
L’héritage de Weber
Théories du choix rationnel et nationalisme

Chapitre 4 / NATIONALISME ET MULTICULTURALISME
Daniel Sabbagh
Le modèle du nationalisme civique
Le « multiculturalisme » dans tous ses états

DEUXIÈME PARTIE : LA FABRIQUE DU NATIONALISME

Chapitre 5 / LES IDENTITÉS NATIONALES, UN PARADIGME TRANSNATIONAL
Anne-Marie Thiesse
Le patrimoine indivis de la nation
La « check-list » identitaire
L’archéologie du national par l’ethnographie
La formation des langues nationales
Historiographies nationales
Monuments historiques
Folklores nationaux
La nationalisation de la nature
Le territoire national, propriété ancestrale
Une modernité fondée sur l’archaïsme

Chapitre 6 / SUCCÈS ET INFORTUNES DU NATIONALISME LINGUISTIQUE
Astrid von Busekist
Langue et langages
Les trois paradoxes linguistiques du nationalisme

Chapitre 7 / NATIONALISME, DÉMOCRATIE ET RELIGION
Paul Zawadzki
Le nationalisme contre la religion
La religion dans le nationalisme ou l’ethnicisation de la politique
Le nationalisme comme religion séculière

TROISIÈME PARTIE : L’AUTRE FACE DU NATIONALISME

Chapitre 8 / DU POPULISME DE L’ÉTAT-NATION AU NATIONAL-POPULISME
Guy Hermet
La confusion des origines
Les reniements croisés
Le national-populisme

Chapitre 9 / NATIONALISME ET VIOLENCE DANS LES RELATIONS INTERNATIONALES
Pierre Hassner
Distinctions universelles, différences géographiques ou étapes historiques ?
Violence nationaliste et interactions internationales
Rivalités nationales et révolutions nationalistes
Bipolarité et nationalisme
Nationalisme, guerre civile et intervention internationale
L’après 11 septembre : terrorisme transnational et réactions nationalistes

QUATRIÈME PARTIE : AU-DELÀ DU NATIONALISME

Chapitre 10 / QUESTION EUROPÉENNE ET INTÉGRATION POSTNATIONALE
Jean-Marc Ferry
Émergence du sentiment national en Europe
La construction politique des nations modernes
Le principe nationaliste et son destin
Le problème de l’intégration postnationale
Critique « nationale-républicaine » du « patriotisme constitutionnel »
Reconsidérer la référence républicaine

Chapitre 11 / COSMOPOLITISME ET NATIONALISME

Philip Resnick

Origines de la notion de cosmopolitisme
Renouveau et limites du cosmopolitisme
État-nation et résistance à la mondialisation
Densité et fragilité des citoyennetés

Conclusion / RÉSISTANCE DU NATIONALISME DANS UN MONDE GLOBALISÉ ET RÉGIONALISÉ
Alain Dieckhoff, Christophe Jaffrelot
Nationalisme et mondialisation
Régionalisme et nationalisme
Europe : le chemin tortueux du postnationalisme