Le vote de rupture

Le vote de rupture

Les élections présidentielle et législatives d'avril-juin 2007

La notion de « rupture », politique, économique, culturelle, a été introduite dans la campagne par Nicolas Sarkozy. Au-delà de la rhétorique, on pouvait s'interroger sur la capacité des électeurs à se retrouver dans cette « rupture » et à l'assumer. Une fois la campagne développée, le verdict des urnes exprimé et le nouveau cours de la politique sarkozyenne inscrit dans des actes de gouvernement, cet ouvrage prend la mesure des différences et des continuités propres aux élections présidentielle et législatives de 2007.

La « bataille des images » pendant la campagne électorale, la forte participation les 22 avril et 6 mai, les résultats électoraux – du succès massif de Nicolas Sarkozy à l'usure de la gauche, de la dynamique autour de François Bayrou à l’effondrement du vote lepéniste –, la bipartisanisation et la présidentialisation du système politique sont décryptés et illustrés de nombreuses cartes, graphiques et tableaux.

Ont contribué à cet ouvrage : Daniel Boy, Pierre Bréchon, Yves-Marie Cann, Jean Chiche, Olivier Duhamel, Élisabeth Dupoirier, Jérôme Fourquet, Jacques Gerstlé, Gérard Grunberg, Jérôme Jaffré, Anne Muxel, Christophe Piar, Thierry Vedel.

Créée en 1992 par le Cevipof, la collection « Choniques électorales »se propose à chaque élection d’en dégager la dynamique générale et de présenter analyse des résultats et résultats in extenso.




Nous Vous Suggérons Aussi

Sortir du pessimisme social
Essai sur l'identité de la gauche
Gérard Grunberg, Zaki Laïdi

Collection

Chroniques électorales

Sujets

Science politique : Fait politique
Science politique : Politique française
Sociologie : Sociologie électorale
Science politique : Vie politique

Suivez-nous