Coup d'Etat et République

Coup d'Etat et République

Si la violence populaire, pour établir ou défendre le Droit, est tenue pour acceptable, la violence de quelques-uns, définie comme coup d’État, est réputée mauvaise. Cette théorie se révèle problématique au regard des faits historiques. Du 18 Brumaire au gaullisme, ce livre reprend sereinement un débat qui a des implications pour l’étude de nos deux derniers siècles d’histoire mais aussi pour la redéfinition de l’instruction civique.




Nous Vous Suggérons Aussi

L'Union européenne et la paix
Anne Bazin, Charles Tenenbaum

Collection

Bibliothèque du citoyen

Sujets

Géopolitique : Relations internationales

Suivez-nous