La grève de la faim

La grève de la faim

La grève de la faim du député Jean Lassale en 2006, le jeûne mortel de dix prisonniers de l'Armée républicaine irlandaise en 1981, ou encore les grèves de la faim collectives de sans-papiers et réfugiés, montrent la place de la grève de la faim comme forme contemporaine de la protestation.

Cet ouvrage en propose la première synthèse claire et complète : l'histoire du recours à ce mode d'action mais aussi la diversité de ses formes – grèves individuelles ou collectives, en prison ou hors milieu carcéral, jeûne limité ou jusqu’à la mort, etc. Pourquoi les protestataires sont-ils parfois contraints à ce mode d’action ? Quel sens donner aux grèves de la faim ?

Quel rôle jouent l’État et l’environnement des protestataires ? Quel est celui des médias ?
Au-delà, l’ouvrage dresse une étude minutieuse des dimensions concrètes de la grève de la faim : organisation, questions médicales, intervention des forces de l’ordre ou réalimentation de force dans les prisons…




Nous Vous Suggérons Aussi

Ecole et citoyenneté
L'individualisme républicain de Jules Ferry à Vichy: controverses
Yves Déloye

Collection

Contester

Sujets

Sociologie : Sociétés en mouvement
Science politique

Suivez-nous