Géopolitique de la démocratisation

Géopolitique de la démocratisation

L'Europe et ses voisinages

Le plus grand succès de l'Union européenne depuis vingt ans reste la diffusion de son modèle démocratique à l'Est du continent. Mais les plaques tectoniques de l'après 1989 sont en train de bouger. L'Europe redécouvre les limites (géo)politiques du droit et de la démocratisation. Son soft power fondé sur des normes partagées, sur le commerce et sur l'interdépendance, se voit remis en cause.

L'Europe subit une double déstabilisation : à l’Est, où l’Ukraine est aux prises avec la Russie de Poutine ; au Sud, où l’effondrement des États et le chaos succèdent aux Printemps arabes. Ce retour brutal de la Realpolitik replace au premier plan les questions de sécurité, d’énergie et de de migrations, imposant à l’UE de revoir sa politique de voisinage.

Si l’Europe veut avoir une influence géopolitique sur ses voisins, si elle a pour ambition d’être une « Europe espace », plus ouverte sur l’extérieur et mieux adaptée à la mondialisation, elle doit devenir une « Europe puissance », plus politique et plus stratégique.

Écrit par les meilleurs spécialistes, cet ouvrage invite à repenser la relation entre le projet communautaire et ses frontières.




Jacques Rupnik

Jacques RUPNIK, directeur de recherches au CERI/Sciences Po, professeur au Collège d'Europe à Bruges, membre du conseil d’administration de la Bibliothèque Václav-Havel. Il est notamment l’auteur de 1989 as a Political World Event: Democracy, Europe and the New International System in the Age of Globalization, Londres, Routledge, 2013.



Les banlieues de l'Europe
Les politiques de voisinage de l'Union européenne
Jacques Rupnik
L'Union peut-elle poursuivre l'« européanisation » de sa périphérie sans offrir de perspective d'intégration ? Un éclairage des enjeux auxquels l’Europe doit répondre, des frontières russes au partenariat euro-méditerranéen.



Les Européens face à l'élargissement
Perceptions, acteurs, enjeux
Jacques Rupnik
Cet ouvrage réalise la synthèse de l’évolution des élites politiques et des opinions publiques au travers de quinze années d’enquêtes et de sondages réalisés dans les anciens et les nouveaux pays membres, mais aussi aux portes de l’Europe.



Histoire du Parti communiste tchécoslovaque
Des origines à la prise du pouvoir
Jacques Rupnik
Le communisme tchécoslovaque c'est, à la fois, le stalinisme le plus féroce et le plus solide de l'Europe de l'Est, et une tentative capitale pour donner au socialisme « un visage humain ». Comment expliquer un si violent contraste ? En en faisant...





Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

L'Enjeu mondial.
Populismes au pouvoir
Alain Dieckhoff, Christophe Jaffrelot, Elise Massicard
L'Enjeu mondial se penche sur la façon dont les populistes conquièrent le pouvoir, l'exercent et le conservent. Il examine les bases sociales des « pouvoirs populistes » de même que les forces qui leur résistent. Car le populisme peut aussi n’être qu’un moment, contrecarré par de robustes institutions défendant l’État de droit.









Nous Vous Suggérons Aussi

Les communistes en Espagne
Etude d'un mouvement politique clandestin
Guy Hermet

Collection

Références

Sujets

Europe
Géopolitique
International

Suivez-nous