Gouverner la décroissance

Gouverner la décroissance

¨Politiques de l'anthropocène III

La décroissance peut-elle devenir un modèle politique alternatif et réaliste ?

Face au risque d'effondrement qui pèse sur nos sociétés industrielles, cet ouvrage défend de nouvelles voies fondées sur la tempérance et le ralentissement : instauration d’un revenu de transition écologique, adossement de la création monétaire aux limites de la planète, rationnement équitable des énergies fossiles, développement de la permaculture, partage du travail, etc. Il présente certaines expérimentations, telle la biorégion de Cascadia, en Californie du Nord.

Bien gouverner la décroissance plutôt que la subir : une nouvelle histoire politique peut s’écrire, où les perspectives ouvertes ne sont pas celles de la crise mais de l’inventivité.



Agnès Sinaï

Agnès Sinaï est cofondatrice et présidente de l'Institut Momentum sur l'Anthropocène et ses issues, réseau de réflexion sur les sociétés de l'après-croissance. Elle est également maître de conférences à Sciences Po Paris sur les politiques de décroissance et journaliste environnementale.



Économie de l'après-croissance
Politiques de l'Anthropocène II
Agnès Sinaï
Cet ouvrage trace les contours d'une économie biophysique, encastrée dans les cycles de la nature, ralentie, locale, et sobre. A l'horizon de ce nouveau paradigme, la décroissance apparaît non pas tant comme une contrainte que comme une nécessité éthique et physique.



Penser la décroissance
Politiques de l'Anthropocène
Agnès Sinaï
Il est urgent d'adopter un autre modèle que le productivisme ! Le concept de décroissance est ainsi illustré par des expérimentations telles que les coopératives, le rationnement convivial, la célébration des biens communs, etc.











Nous Vous Suggérons Aussi

Collection

Nouveaux Débats

Sujets

Géopolitique : Developpement / durable

Suivez-nous