Marseille républicaine

Marseille républicaine

1791-1793

L'histoire de Marseille révolutionnaire est aussi celle du républicanisme de droit naturel et de son évolution vers les fédéralismes. L'auteur, historien du discours, montre en quoi l'analyse des textes qu 'il a dépouillés aux Archives départementales permet de dégager les pratiques dites « jacobines » et leur dimension doctrinale. Contrairement à ceux qui estiment que le terme fédéralisme est « un monstre polémique bricolé par le jacobinisme » (l'expression est de Mona Ozouf), Jacques Guilhaumou considère comme essentiel le rapprochement entre républicanisme et fédéralisme ; il s'appuie sur l'exemple de Marseille pour le prouver. En effet, l'émergence précoce du républicanisme y est d'autant plus remarquable qu'elle suscitera des expériences fédéralistes. Tout au long du moment républicain (1790-1793), Marseille multiplie les initiatives créatrices d'un nouveau type de relations politiques : adresses contre le pouvoir exécutif royal, incursions patriotiques dans les villes royalistes, « courses civiques » des « mis sionnaires patriotes » en Provence, expériences de démocratie directe, congrès répu blicain ...

C'est un mouvement sans précédent des Marseillais en Provence que ce livre, histoire vivante du Midi en révolution, nous montre, permettant ainsi de poser en termes nouveaux la question quelque peu énigmatique des fédéralismes marseillais.




Nous Vous Suggérons Aussi

La France de la «Belle Epoque»
Jean-Baptiste Duroselle

Collection

Académique

Sujets

Domaine histoire : Histoire par période
Domaines
Histoire

Suivez-nous