La  vie politique en Alsace, 1919-1936

La vie politique en Alsace, 1919-1936

François G. Dreyfus

De 1919 à 1936, l'Alsace a connu une vie politique mouvementée. Cette étude, fondée sur des enquêtes statistiques précises et sur un dépouillement systématique de la presse alsacienne de l'époque, permet de connaître les réactions alsaciennes devant la politique française après la réintégration de l'Alsace dans la communauté nationale en 1918. Bien qu'originaire de l'« intérieur », son auteur, qui vit depuis longtemps en Alsace, a voulu comprendre et expliquer le comportement politique des Alsaciens.

Trois faits lui ont paru primordiaux. On notera d'abord que, si la gauche alsacienne était puissante en 1912 lors des élections au Reichstag, elle n'est plus, en 1936, qu'un mouvement affaibli et divisé. En second lieu, le mouvement autonomiste apparaît plus diversifié qu'on ne le dit d'ordinaire. Dû à des difficultés linguistiques et religieuses étudiées en détail, l'autonomisme alsacien semble plus régionaliste que réellement autonomiste, à une époque où l'esprit de centralisation était synonyme d'esprit national et républicain. Enfin, un parti politique semble profiter de la crise de la gauche et du mouvement autonomiste pour établir une primauté qui conduira l'Alsace à une tradition monopartiste qui ne s'est guère démentie depuis.

S'appuyant sur une analyse sociologique et économique serrée, cet ouvrage permet de mieux comprendre les réactions d'une province française dans l'entre-deux-guerres et découvre en même temps une des sources de l'idéologie du Mouvement républicain populaire d'après guerre. Cette étude a obtenu en novembre 1969 le prix du Conseil Général du Haut-Rhin.




Nous Vous Suggérons Aussi

Le Parlement de l'éloquence
La souveraineté de la délibération au lendemain de la Grande Guerre
Nicolas Roussellier

Collection

Académique

Sujets

Domaine histoire : Histoire par période
Domaines
Histoire

Suivez-nous