Le G20, laboratoire d'un monde émergent

Le G20, laboratoire d'un monde émergent

Le Groupe des Vingt (G20) forme un aréopage hétéroclite à l'image de la métamorphose du monde. Ni groupe du Nord, comme le G8, ni groupe du Sud, comme le G77, il réunit des pays développés et des « émergents » qui sont à la fois riches et pauvres (Inde, Brésil), des démocraties et des régimes autoritaires (Chine, Russie), des gouvernements laïcs et religieux (Arabie Saoudite, Indonésie). Contrairement aux autres clubs réservés aux États, il comprend aussi une organisation régionale, l'Union européenne, vingtième membre du G20.

En diversifiant ses interlocuteurs – agences de l'ONU, monde des entreprises, partenaires sociaux –, il répond à une demande croissante de participation au plan international. Il a favorisé une redistribution du pouvoir, longtemps réclamée par le FMI. Pourrait-il aider aussi l’ONU à se réformer ?

Ni directoire global d’un nouvel ordre mondial, ni cellule de crise d’économies en faillite, le G20 apparaît plus certainement comme le lieu d’observation, d’invention et d’expérimentation de nouveaux modes de coopération internationaux au sein d’un monde doublement « émergent ».




Nous Vous Suggérons Aussi

La question raciale dans les séries américaines
The Wire, Homeland, Oz, The Sopranos, OITNB, Boss, Mad Men, Nip/Tuck
Olivier Esteves, Sébastien Lefait

Collection

Nouveaux Débats

Sujets

Géopolitique : Gouvernance mondiale
Géopolitique : Organisations internationales
Monde & sociétés

Suivez-nous