Économie de l'après-croissance

Économie de l'après-croissance

Politiques de l'Anthropocène II

La croissance et le productivisme, véritables socles de nos sociétés industrielles, nous entraînent dans une consommation effrénée d'espace et de ressources et mettent la planète sur une orbite périlleuse.

Les théories économiques, qui ont alimenté ce déni de la finitude des ressources, dérivent aujourd'hui vers de nouveaux mirages tels que la monétarisation des écosystèmes ou la croissance verte. Il importe de les dissiper et d'inventer une économie bio physique en phase avec les cycles de la nature, ralentie, locale et sobre, de réhabiliter le geste humain en faisant appel aux basses technologies.

À la lumière de ce nouveau paradigme, la décroissance des pays riches apparaît non plus comme une fatalité ou une contrainte mais comme une nécessité éthique et physique et une voie de justice sociale et d'égalité.


Alternatives économiques, octobre 2015
29 sept. 2015
- Sylvain Allemand




Nous Vous Suggérons Aussi

Les finances de l'ONU
ou la crise permanente
Morgan Larhant

Collection

Nouveaux Débats

Sujets

Géopolitique : Developpement / durable
Géopolitique : Gouvernance mondiale
Science politique

Suivez-nous