Le rameau et le glaive

Le rameau et le glaive

Les militants français pour la SDN

L'idée d'une paix durable fondée sur le droit a représenté le grand espoir d’un XXe siècle traumatisé par deux guerres mondiales. Première incarnation de cet idéal, la Société des Nations (1919-1946) a suscité en sa faveur un mouvement de soutien qui s’est employé à relayer l’« esprit de Genève » auprès de l’opinion française.

À l’opposé d’un « pacifisme sentimental » ou naïf qui leur est souvent associé, ce livre entend montrer que les militants pour la SDN ont défendu une conception nouvelle des relations internationales, visant à limiter, sinon à abolir, la violence entre les États souverains par le recours à des règles juridiques.

L’histoire de ce militantisme français reste essentielle pour comprendre un combat politique dont les succès et les échecs alimentent encore les réflexions contemporaines en matière d’organisation de la communauté internationale – multilatéralisme, coopération internationale, sécurité collective, désarmement, justice internationale, universalisme/régionalisme, etc. –, de l’ONU à l’Union européenne.




Nous Vous Suggérons Aussi

Raisons politiques 30, 2008
Les victimes écrivent leur Histoire
et al.

Collection

Académique

Sujets

Histoire : Histoire par période
Histoire : Histoire par sujet

Suivez-nous