Le système politique chinois

Le système politique chinois

Un nouvel équilibre autoritaire

Tentaculaire, opaque, le Parti communiste domine le système politique chinois. Fort de 85 millions de membres et de quelque 10 millions de cadres, il dirige l'État, l'administration, l'Armée, les assemblées populaires ainsi que les entreprises et les établissements publics.

Beaucoup plus décentralisé et flexible depuis les réformes de 1979, il dispose néanmoins de ressources humaines et économiques considérables qui lui permettent de contrôler la société, de prévenir les conflits sociaux et d'empêcher toute évolution vers la démocratie. Qui lui permettent, en d'autres termes, de mettre en place ce que l’on pourrait appeler un nouvel équilibre autoritaire.

Ce système que seule une minorité d’activistes conteste ouvertement fournit croissance et stabilité à une population dont la majorité se désintéresse du politique. Toutefois, la corruption de plus en plus visible du pouvoir, la pluralisation de la société, la montée des activités associatives et religieuses sont autant de facteurs d’évolution et d’incertitude.

L’avenir du système politique chinois n’est pas écrit, et ce livre ne prétend pas le faire. Il cherche plutôt à éclairer le lecteur sur la puissance du système actuel et sur les changements ou les crises qui pourraient survenir.

La première synthèse sur le système politique chinois et son articulation avec la société depuis vingt ans.




Nous Vous Suggérons Aussi

Collection

Références

Sujets

Monde & sociétés : Asie
Géopolitique : Relations internationales

Suivez-nous