Penser la politique

Penser la politique

Enjeux et défis contemporains

Arbitrer les différends, caractérisés par la difficile conjugaison des contraires — morale et politique, égalité et différence, vérité et relativité — oblige à considérer le conflit des valeurs et la pluralité des opinions. Apprécier ce qu'il est juste de tolérer ou d'exiger selon les contextes requiert un dialogue entre la compréhension formelle des phénomènes politiques et la manière dont ils sont interprétés, mis en oeuvre, traduits, contestés par les citoyens. Admettre qu'il n'y a pas de vérité en politique, et pas davantage de consensus sur la manière de la comprendre, demande une attention soutenue aux exigences d'égalité, de liberté et de justice.

L’auteur propose de guider la délibération sur un certain nombre d’enjeux publics contemporains, par la maîtrise des outils ou des approches théoriques, et de se repérer dans un univers qui repose, aussi, sur la tradition cachée. Nombre d’idées nous paraissant innovantes ou même révolutionnaires ont été élaborées par les penseurs de jadis, avec d’autres mots, sous une autre forme. Mais comment ? Que retenons-nous des Anciens, des penseurs chrétiens ? Que devons-nous aux premiers sociologues des institutions politiques, aux philosophes de l’État ? Comment passe-t-on de l’Étatnation à un ensemble cosmopolitique, de la guerre à la paix ? Quelle conception de la justice permet de penser de justes inégalités, une redistribution équitable, la reconnaissance des individus ? Comment enfin juger de l’avenir de la démocratie ?

Le projet d’égalité équitable esquissé dans ce livre s’inscrit dans les grands débats politiques actuels, accompagné par les philosophes qui s’engagent volontiers en politique.




Nous Vous Suggérons Aussi

Collection

Les Manuels de Sciences Po

Sujets

Science politique : Théorie politique

Suivez-nous