Les Justes de France

Les Justes de France

Politiques publiques de la mémoire

Le terme de « Justes de France » fait référence au titre de « Justes parmi les nations » créé par l'État hébreu en 1953 afin d'honorer celles et ceux qui ont sauvé des Juifs. Comment l'expression a-t-elle été reprise par les pouvoirs publics français jusqu'à inspirer en janvier 2007 une commémoration spécifique avec l'entrée des Justes au Panthéon ? Pourquoi, alors des controverses sur les « usages de la mémoire » par l'État surgissent à intervalles réguliers, cette entrée au Panthéon n’a suscité aucun commentaire.

Cette commémoration est le fruit d’une politique publique dont Sarah Gensburger retrace l’histoire, abordant ainsi plusieurs des questions posées par les débats contemporains sur la mémoire : dans quelle mesure peut-on parler de « politique de la mémoire » ? Quels « effets » ont les commémorations publiques sur la société ? Peut-on établir des liens entre « montée des communautarismes » et « inflation des commémorations » ?

En proposant un nouvel objet à la sociologie ordinaire de l’action publique, cet ouvrage invite à une autre approche de la mémoire collective dans ses rapports au politique.




Nous Vous Suggérons Aussi

Dialogue social et performance économique
Marc Ferracci, Florian Guyot

Collection

Académique

Sujets

Science politique : Gouvernances
Science politique : Politiques publiques

Suivez-nous