Chroniques du juste et du bon


Première édition

Le droit promeut l'universel sans cesser d'être une lecture des manières humaines. Avec le triple regard de l’anthropologue, du juriste et de l’historien, Louis Assier-Andrieu scrute cette relation entre le droit et les moeurs dont il émane et qu’il transforme.

Ses Chroniques parcourent des lieux, des communautés, des temps et des préoccupations aussi divers que les îles du Pacifique, les paysans catalans, la Commune de Paris, les avocats contemporains, les juristes médiévaux, la défense des droits humains. Avec en filigrane toujours la même question : pourquoi les humains ne peuvent-ils s’empêcher de vivre en commun ?


Livre broché - 27,00 €

InfoAttention - les expéditions des commandes reprendront à partir du lundi 17 août

Spécifications


Éditeur
Presses de Sciences Po
Auteur
Louis Assier-Andrieu,
Collection
Académique
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Droit
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Science politique
BISAC Subject Heading
SOC000000 SOCIAL SCIENCE > SOC002000 SOCIAL SCIENCE / Anthropology
BIC subject category (UK)
L Law > JH Sociology & anthropology
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre
09 juin 2020
Type d'ouvrage
Monographie

Livre broché


Details de produit
1
Date de publication
09 juin 2020
ISBN-13
9782724625509
Contenu du produit
Text (eye-readable)
Code interne
9782724625509
Format
13,8 x 21 cm
Poids
400 grammes
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Sommaire


Préface  
La communauté déjà là  
Le juste et le bon 

I — FAÇONS DE PENSER

Chapitre 1 – L'affaire Pitcairn  
L’affaire Pitcairn ou l’héritage juridique des mutins de la Bounty  
Mutinerie à bord  
Quelle est la loi de Pitcairn ?  
Juger du mal en soi  
Une société normée par la culture  
Le choix de la répression  
L’idéologie des droits humains : lecture de Lawrence Friedman  
Droits sacrés, traités et constitutions  
L’individu créancier du genre humain  
Famille, communauté et souveraineté : abroger la tradition  
En finir avec les cultures  

Chapitre 2 – L’idée de coutume  
Le phénomène coutumier et le temps de la juridicité  
Une dialectique des « lois » et des « moeurs »  
La recherche d’un code des différenciations culturelles  
L’appropriation anthropologique du lexique juridique  
L’« esprit » du droit comme trait culturel  
L’horizon incertain du pluralisme normatif  
La relance de la coutume par la « question sociale »  
L’idéologie française du lien social face aux appartenances coutumières

Chapitre 3 – Comment Frédéric Le Play invente la famille-souche 
De la Sibérie aux Pyrénées : la famille comme postulat  
Façonner l’archétype  
L’image et son modèle  
Les frontières théoriques de l’induction  
Les conditions politiques d’une rhétorique d’action sociale  
Critiques et hypothèses : le poids intellectuel de l’histoire et le matérialisme de Fernand Butel  

Chapitre 4 – Anthropologie du droit : vacuité et nécessité  
Difficulté  
Nécessité  
Culture  

Chapitre 5 – Justice ou marché : le dilemme des avocats  
Le dilemme de l’avocat moderne  
Ce que le droit fait de l’économie  
Ce que l’économie fait au droit  
L’indépendance des avocats soumise au forçage de l’économisme  

II — MANIÈRES DE SE LIER 

Chapitre 6 – La vie des morts de Cucurnis  
Terre, hommes, histoire  
La conquête du patrimoine  
Statuts et conjoncture  
Travail et logiques techniques  
La vraie nature de l’héritage  
Enracinement toponymique  
Question de femmes  
Soubresauts généalogiques  
L’apogée communautaire  
Fin de partie  
Où l’événement convoque l’histoire  
L’architecture symbolique de la durée  
Formes et sens du passé domestique  
Les repères de la mémoire  
Pèlerinage intime  
Prière sur un cimetière abandonné  
La double voie de l’au-delà  
Corps de défunts  

Chapitre 7 – Violer l’enceinte du moulin pour pendre la crémaillère  
Crémaillère, marmite et garde-champêtre : les instruments d’une revendication  
Flot symbolique, rivage légal  
Entendre la cause : relais et rigueurs de la reconnaissance

Chapitre 8 – Les politiques de la vérité familiale : le droit entre la science et le marché  
La personne sans masque : l’ombre portée de la raison biologique  
Reflux de la personne et droits de l’homme : à propos de la liberté  
Le culte du progrès scientifique et la domestication du droit  
Le temps scientifique du changement, le temps juridique de la cohérence  
La mesure sociologique de la famille  
Gouverner sans famille ?
Libéralisme économique et libéralisme politique  
La force mythologique des origines  
La famille comme recours  
Le renouveau social de la valeur famille  
Famille choisie, famille subie : du contrat à la table de détresse  
Les apories du libéralisme : famille et justice sociale  

III — ATTITUDES COMMUNES 

Chapitre 9 – Communauté (1) 
Le principe de communauté  
La communauté historique  
La communauté et le marché  

Chapitre 10 – Communauté (2)  
Nature des droits collectifs  
Commercialiser la courtoisie 

Chapitre 11 – Le privilège des rustiques  
Identifier le juridique  
Lire la coutume  
Invention du sujet   
Le sens de l’héritage  
La lettre du droit 
Oralité rustique, raison juridique  

Chapitre 12 – Le souci des misérables  
Sur le droit social  
Le social et le temps du droit  
Pour une théorie des combinatoires normatives 

Épilogue – Le soleil noir des communards

Remerciements