Le Privilège occidental

Travail, intimité et hiérarchies postcoloniales à Dubaï
Première édition

Ville-carrefour d'une mondialisation néolibérale, Dubaï incarne les avantages associés à l'occidentalité et à la blanchité. Au travers des récits d'une centaine d’habitants et d'expatriés recueillis par l’auteure, l'ouvrage offre un regard vif et singulier sur les reconfigurations actuelles de l'hégémonie occidentale. Lire la suite

Nul autre lieu que Dubaï, ville-carrefour d'une mondialisation néolibérale, n'incarne mieux les avantages associés à l'occidentalité et à la blanchité.

Au travers des récits d’une centaine d’habitants, expatriés ou en contrat local, recueillis par l’auteure, les Occidentaux installés à Dubaï se profilent comme un groupe social à part entière. Ils partagent l’expérience d’être structurellement privilégiés tant sur le marché du travail que dans la sphère intime, même si des hiérarchies de genre, classe, race et sexualité les traversent : tous les titulaires d’un passeport occidental, notamment français, n’en bénéficient pas de la même manière.

À Dubaï, l’occidentalité n’est pas seulement mobilisée pour classer, légitimer, regrouper et mettre à distance, elle l’est aussi pour se distinguer des autres élites de la ville globalisée, avec la conviction d’être en avance dans tous les domaines, professionnel, conjugal, familial et domestique.

Un regard vif et singulier sur les reconfigurations actuelles de l’hégémonie occidentale.


Livre broché - 24,00 €
ePub - 17,99 €
Disponible chez ces revendeurs:

Spécifications


Éditeur
Presses de Sciences Po
Auteur
Amélie Le Renard,
Collection
Académique
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Monde & sociétés > Arabie - Moyen-Orient
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Domaines > Monde et sociétés
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Monde & sociétés > Monde islamique
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > International
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Monde & sociétés
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Société
Catégorie (éditeur)
Internet Hierarchy > Sociologie
BISAC Subject Heading
SOC007000 SOCIAL SCIENCE / Emigration & Immigration > SOC026000 SOCIAL SCIENCE / Sociology
BIC subject category (UK)
JH Sociology & anthropology
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre
04 avril 2019
Type d'ouvrage
Monographie
Avec
Index, Bibliographie

Livre broché


Details de produit
1
Date de publication
04 avril 2019
ISBN-13
9782724624304
Contenu du produit
Text (eye-readable)
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 272
Code interne
9782724624304
Format
24 x 16 cm
Poids
230 grams
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

ePub


Details de produit
1
Date de publication
04 avril 2019
ISBN-13
9782724624328
Contenu du produit
Text (eye-readable)
Ampleur
Pages chiffres romains : 274
Code interne
9782724624328
Protection technique e-livre
DRM -Adobe
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


avatar

Libération

- 12 mai 2019
https://www.liberation.fr/debats/2019/05/12/amelie
"Les clichés sur Dubaï ne manquent pas. Ville bling-bling, cité de l'hyperconsommation, tourisme tapageur… Après plusieurs enquêtes sur place, la sociologue Amélie Le Renard profite de son dernier ouvrage, Le Privilège occidental. Travail, intimité et hiérarchies postcoloniales à Dubaï, pour nuancer cette vision simpliste, voire teintée, dit-elle, de «néo-orientalisme». [...]Le propos, à la première personne du singulier, n’est jamais

avatar

Le Monde diplomatique

- 15 oct. 2019
https://www.monde-diplomatique.fr/2019/10/APPELT/6
"Résultat d'une longue étude de terrain (entretiens et observations participantes), l’ouvrage de la sociologue Amélie Le Renard s’intéresse à la place des expatriés français sur le marché du travail de Dubaï. Il montre comment, dans cette "ville carrefour d’une globalisation postcoloniale" où 90 % des habitants sont étrangers, se perpétuent des formes d’hégémonie occidentale." Nicolas Appelt

avatar

Mediapart

- 11 juin 2019
https://www.youtube.com/watch?v=spfIKVjGkEo
La sociologue Amélie Le Renard a enquêté sur la blanchité et l'occidentalité, très valorisée et privilégiée sur le marché du travail mais aussi dans la sphère intime à Dubaï au Emirats-Arabes-Unis. Elle raconte son enquête dans l'émission "Un monde à vif" de Mediapart.

avatar

La Vie des idées

- 11 déc. 2019
https://laviedesidees.fr/Dubai-et-l-Occident-postc
"Dubaï. On a en tête les images stéréotypées d'une ville-entreprise baignée par l’argent, d’un chantier permanent hérissé de gratte-ciel vertigineux et pailleté de malls démesurés. C’est dans ce hub du néolibéralisme démonstratif, dans cette puissance du tourisme de luxe, dans ce pôle d’attraction du commerce global qu’Amélie Le Renard a mené une austère recherche sociologique dont elle a tiré un livre." Caroline Ibos

avatar

Alternatives économiques

- 1 juin 2019
https://www.alternatives-economiques.fr/privilege-
"Bien plus qu'une leçon de morale, cette enquête saisissante met à jour la manière dont l’inégalité des places se crée et se légitime dans le capitalisme contemporain." Igor Martinache

avatar

RFI, "Orient hebdo"

- 17 avr. 2019
http://www.rfi.fr/fr/emission/20190421-dubai-privi
La blanchité et l'occidentalité sont deux avantages majeurs lorsque l’on vit (ou transite) à Dubaï. Dans la ville-État, avoir un passeport occidental est un plus qui permet de se distinguer des autres élites. C’est ce qu’explique la sociologue Amélie Le Renard dans son dernier livre, publié aux presses de Sciences Po, un ouvrage qui s’appuie sur des entretiens avec plusieurs centaines d’habitants recueillis sur place.

avatar

Liens socio

- 7 mai 2019
https://journals.openedition.org/lectures/34258
"Plaisant à lire, cet ouvrage met le doigt sur les contradictions intrinsèques de la condition d'expatrié, dans une société capitaliste néolibérale où les lois du marché font foi. Il offre une vision très juste des privilèges liés à l’occidentalité, qui se retrouvent dans bien des pays, et du poids porté par les femmes dans les expatriations familiales." Bénédicte Champenois Rousseau

avatar

Liaisons sociales

1 juin 2019
"Dubaï : nouvel eldorado pour les Français ? Dans cette très belle enquête, la sociologue Amélie Le Renard plonge au cœur des inégalités du marché du travail de cette ville des Émirats arabes unis aux multiples nationalités, qui profiterait en priorité aux "titulaires d'un passeport occidental". Si la chercheuse part de l'héritage postcolonial de l’ex-protectorat britannique pour expliquer "cette croyance dans la supériorité des formations et des compétences occidentales", son approche est vivante et très contemporaine. Donnant largement la parole à une centaine de Français installés dans "cette ville-entreprise", son livre montre les nombreux avantages dont ils bénéficient en matière de salaires, de progressions de carrière "parfois fulgurantes" ou de conditions de vie. Si Dubaï s’enorgueillit de son multiculturalisme, la "blanchité" est souvent privilégiée dans l’embauche des entreprises, qu’elles soient indiennes ou dubaïotes, souligne l’auteure. Une faveur qu’elle explique par la volonté de cette ville néolibérale de "promouvoir son image de marque occidentale" avec son industrie basée sur le tourisme de luxe.

avatar

Sociologie

- 1 déc. 2019
https://journals.openedition.org/sociologie/6376#t
"Parce qu'Amélie Le Renard croise les approches postcoloniales et les études intersectionnelles pour étudier un objet – Dubaï – rarement envisagé sous cet angle, son enquête est passionnante. La clarté de son argumentation associée à une grande richesse de récits et de portraits en rendent la lecture très fluide." Romain Lecler

avatar

Orient XXI

- 6 sept. 2019
https://orientxxi.info/lu-vu-entendu/etre-un-blanc
"On a affaire ici à un ouvrage méthodique, didactique, truffé de notions et concepts spécialisés propres aux études postcoloniales et de genre, qui sont cependant toujours soigneusement définis. [...]L'analyse reste accessible et surtout originale. Elle est d’autant plus convaincante qu’elle s’appuie sur des dizaines d’entretiens approfondis dont la diversité et la finesse permettent de constituer une vision dense de la complexité des rapports sociaux à Dubaï." Mehdi Derfoufi

avatar

The Conversation

- 24 juin 2019
https://theconversation.com/se-vendre-comme-occide
Amélie Le Renard vient de publier aux Presses de Sciences Po (avril 2019) Le privilège occidental, résultat d'une longue enquête sociologique sur la perception des travailleurs occidentaux à Dubaï et les attentes que ces derniers suscitent au sein de la ville émiratie. Extraits

Sommaire


Introduction 

Chapitre 1 – La construction des compétences comme occidentales 
Des formes particulières de racialisation : le legs du protectorat  
La construction des compétences  
Des travailleurs temporaires ?  
Contrat d'expat vs contrat local : statuts juridiques et hiérarchies sociales

Chapitre 2 – Des avantages structurels sur le marché du travail  
La différenciation des salaires  
     Justifier les différences salariales  
     Les pratiques de différenciation salariale au moment de l'embauche  
     Une différenciation normalisée 
Des carrières par bonds  
Le management des nationalités  
Entre racialisation et usage instrumental des nationalités  
     La citoyenneté flexible et le passeport-sésame  
     Des stéréotypes concernant les Occidentaux·ales sur le marché du travail

Chapitre 3 – Performer l'occidentalité
Un travail corporel et émotionnel  
Images de corps : entre validisme, blanchité et multiculturalisme  
La bonne présentation : des critères excluants  
     Porter des signes extérieurs de richesse  
     L’absence de signes évoquant la pratique de la religion musulmane  
     Une pression normative spécifique sur les personnes non blanches 
Acquérir des soft skills  
Le networking comme épreuve  
La construction d’une féminité occidentale emphatique  
Technologies de transformation des corps  
 
Chapitre 4 – D’un schéma racial à l’autre
Récits de résident·e·s français·es  
     Quitter la France, résister à la minoration ?  
     Réfuter le récit de l’Eldorado vécu comme stigmatisant  
En France, un statut minoré  
Se reconstruire dans un contexte multiculturel  
Se situer dans l’ordre social dubaïote  
Les Blanc·he·s et la recherche déçue de l’exotisme  
     Entre recherche d’exotisme et rejet de l’islam  
     Une société de castes ?  
     Louanges de l’hybridité  
La blanchité dans la « communauté française »  

Chapitre 5 – Intimité et distinction (I)
Une hétéroconjugalité distinctive  
Intimités et biopolitique  
Les régulations différenciées des intimités  
La famille invitée comme paradigme néolibéral  
Sélection et transformation des familles  
De bons pères de famille ?  
Devenir dépendante  
     Un statut qui combine privilèges et mépris social  
     Celles qui renoncent à leur carrière  
     Celles qui développent une activité extra-familiale  
     Participer à l’ascension sociale familiale  

Chapitre 6 – Petits arrangements avec l’égalitarisme
Des relations avec les employées domestiques  
Épouses et employeuses  
Affirmer des convictions égalitaristes  
     Le travail moral des épouses  
     Un non-choix ?  
     Les dénis de contemporanéité et d’interconnexion  
     Des employeuses vertueuses ?  
Des exigences spécifiques vis-à‑vis des domestiques  
     Une injonction particulière à l’invisibilité  
     La déférence, une source de malaise  
Protéger les enfants du spectacle de l’exploitation  
 
Chapitre 7 – Intimité et distinction (II)
L’hédonisme des célibataires  
Une vie nocturne luxueuse mais vécue comme accessible  
Une hétéronormativité policée  
Les deux phases : en profiter puis se poser  
Négocier les relations intimes 
     Se distinguer du consumérisme sexuel ?  
     Échapper à la norme du couple ?  
Distanciations affectives  

Chapitre 8 – Un bonheur excluant
Légitimer la réussite sociale  
Le désir de qualité de vie  
     Une sensation de réussite : appartenir à un club à la fois inclusif et avantagé  
     Un ordre social vu comme non conflictuel  
     Le salaire de l’occidentalité  
Une sécurité sélective  
     Dubaï comme bulle hors des conflits  
     La sécurité comme respect de la propriété privée  
     Sécurité et genre dans l’espace public  
Un bonheur à justifier  
Un bonheur mérité : s’inscrire dans une trajectoire familiale  

Conclusion  

Bibliographie  

Remerciements