Vingtième Siècle 114, avril-juin 2012

Vingtième Siècle 114, avril-juin 2012

Patrons et patronat en France au 20e siècle

L'image que nous nous faisons aujourd'hui du patronat est le résultat d'un long processus de sédimentation, où se superposent des réalités et des représentations d'âges différents : les maîtres de forges et les tycoons du luxe, les pionniers de l'automobile et les millionnaires de la « nouvelle économie », les banquiers spéculant sur les produits dérivés et les coloniaux arpentant leurs plantations, les patrons de PME enracinées dans leur territoire et les dirigeants des grands groupes qui ont la planète comme terrain de jeu.
Objet de curiosité pour le public qui oscille entre fascination et détestation, le patronat est aussi, depuis longtemps, un objet de recherche pour les historiens, ainsi que pour les sociologues et les politistes. Nous sommes donc bien loin d’être devant un désert historiographique ; les travaux disponibles nous fournissent en effet des connaissances abondantes sur les structures, les comportements et les évolutions du patronat français au 20e siècle, mais celles-ci sont dispersées et partielles.

L’ambition de ce numéro spécial est de tenter une saisie globale, en mettant l’accent sur les dynamiques d’ensemble. Aussi a-t-on retenu trois entrées principales : la sociologie du patronat, les organisations qui le font exister en parlant en son nom, et ses rapports au politique.




Nous Vous Suggérons Aussi

Radio Lorraine coeur d'acier, 1979-1980
Les voix de la crise
Ingrid Hayes

Revue:

20 & 21. Revue d'histoire

Sujets

CONCOURS : Agrégation Histoire

Suivez-nous