La réforme des armées en France

La réforme des armées en France

Sociologie de la décision

En février 1996, le président Jacques Chirac annonce la plus grande réforme des armées françaises depuis celle du général de Gaulle en 1962. La France adopte le modèle de l'armée de métier et met fin au service militaire obligatoire ; le format des armées est profondément modifié, la composante terrestre de la dissuasion nucléaire est démantelée.

Qui gouverne la politique de défense en France ? Quels sont les rôles respectifs du président de la République, du Premier ministre, de la hiérarchie militaire, de Bercy, du Parlement ? En répondant à ces questions, Bastien Irondelle renouvelle la compréhension de la politique de défense française depuis la fin de la guerre froide. Il analyse comment les armées se sont converties à l'idée, jusque-là taboue, d'une professionnalisation intégrale et comment les responsables du ministère de la Défense et la hiérarchie militaire se sont mobilisés pour réussir ce « pari ».

S'appuyant sur 110 entretiens avec les plus hauts responsables politiques, civils et militaires, l’auteur scrute les processus décisionnels concernant les grandes orientations politiques de défense, les programmes d’armement (Rafale, char Leclerc, A 400 M, porte-avions Charles-de-Gaulle), la dissuasion nucléaire et l’élaboration du budget de la défense, tout en mettant en lumière la force du leadership présidentiel.




Nous Vous Suggérons Aussi

Émeutes vs intégration
Comparaisons franco-britanniques
Romain Garbaye

Collection

Académique

Sujets

Science politique : Gouvernances
Science politique : Politique française
Science politique : Politiques publiques
Sociologie : Sociologie politique

Suivez-nous