Croire et faire croire

Croire et faire croire

Usages politiques de la croyance

La croyance n'a pas disparu de nos sociétés démocratiques soumises à la relativité des opinions individuelles, à la diffusion d’un modèle de citoyenneté critique et aux logiques des savoirs scientifiques. Par sa puissance imaginaire et symbolique, elle demeure un rouage décisif de l’ordre social, donc politique.

Les idéologies, par exemple, sont toujours agissantes, mais elles le sont sous une forme éclatée, compartimentée, au travers d’une mosaïque de références, de standards et de finalités.

C’est tout l’intérêt du regard multidisciplinaire que porte cet ouvrage. Issus des champs de la philosophie, de l’histoire, de l’histoire de l’art, de la science politique, de la sociologie, de l’analyse de l’image, les auteurs s’interrogent sur les usages politiques de la croyance individuelle et collective.

En explorant des terrains comme la science, la prière, les droits de l’homme, le populisme, le djihadisme, les valeurs de la République, la communication politique, la filiation, la mémoire, le refoulement, les répertoires d’engagement des jeunes, etc., ils relèvent les normes et les valeurs qui permettent de croire et de faire croire dans le monde contemporain.

Janie Pélabay

Janie Pélabay est chargée de recherche en théorie politique au Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF).


Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

La démocratie de l'entre-soi
Pascal Perrineau, Luc Rouban
Fracture entre le peuple et les élites, inégalités sociales et sexuées, faiblesses de la démocratie participative, rejet du projet européen au profit du nationalisme, primauté de l'intime dans la construction de l'engagement politique et du lien citoyen, … Que nous disent ces signaux sur l’évolution de la démocratie en France ?



Temps et politique
Les recompositions de l'identité
Anne Muxel
Issu des réflexions croisées de sociologues, politistes, philosophes, historiens et psychologues sur nos identités politiques de plus en plus mobiles, cet ouvrage met au jour la manière dont le politique est travaillé par le temps, qu'il s'agisse du temps collectif des générations ou de celui, plus intime, des âges de la vie.



La vie privée des convictions
Politique, affectivité, intimité
Anne Muxel
Faut-il avoir les mêmes idées pour s'aimer ou s'apprécier ? Cet ouvrage attachant et novateur, porté par Anne Muxel et ses brillants contributeurs, permet d'explorer d’autres voies d’interprétation et de compréhension de la politisation des individus.









Nous Vous Suggérons Aussi

Les Champs de Mars 29
Les conséquences de la crise ukrainienne en Europe

Collection

Académique

Sujets

Science politique

Suivez-nous