Les Députés français et l'Europe

Les Députés français et l'Europe

Tristes hémicycles ?

Le constat est patent : le métier de député a changé.

Cherchant à analyser les effets de l'intégration européenne sur l'Assemblée nationale, Olivier Rozenberg a interrogé une soixantaine de députés sur leur conception de l'activité parlementaire.

Sous la pression de l’Europe, le rapport de l’élu à son électeur, à la loi, aux ministres ou à lui-même s’est modifié. Il doit monter des dossiers de subvention, se faire le relais des griefs des électeurs, agir en lobbyiste à Bruxelles, ourdir des « coups » politiques autour des enjeux européens, etc.

Ainsi, différents profils de parlementaires s’européanisent. Entrepreneurs locaux, défenseurs du terroir, souverainistes, présidentiables ou experts peuplent de « tristes hémicycles », théâtres d’une profonde transformation depuis Maastricht. Une tristesse qui doit autant aux difficultés d’adaptation des deux assemblées à l’Union européenne qu’aux émotions que les représentants mobilisent quotidiennement dans l’action.




Nous Vous Suggérons Aussi

Raisons politiques 67, août 2017
Actualité de l'histoire sociale des idées politiques

Collection

Académique

Sujets

CONCOURS : Agrégation science politique
Europe : Construction européenne
International
Politique
Science politique

Suivez-nous