Les prud'hommes: juges ou arbitres?

Les prud'hommes: juges ou arbitres?

Les fonctions sociales de la justice du travail
La justice prud'homale peut-elle trancher des différends entre l'employeur et le salarié sans remettre en cause, d'une manière ou d'une autre, l'ordre social? Longtemps les conseils de prud'hommes ont été chargés de concilier plutôt que de juger les conflits du travail. Pourtant, au cours des années 1960, cette fonction dévolue aux conseils s'est vue fortement remise en cause par ce qu'on a coutume d'appeler les « nouvelles » classes et leurs représentants ; à une justice de la réconciliation sociale s'est peu à peu substituée une justice de la pénalisation des rapports sociaux. Pour comprendre cette mutation, qui devait conduire, en 1979, à une réforme des prud'hommes, il fallait, par le biais de l'analyse sociologique des divers « intérêts » en jeu — intérêts du patronat, des syndicats, des magistrats professionnels, etc. — rechercher pour quelle raison la juridiction prud'homale ne correspondait plus, en sa forme traditionnelle, aux attentes des différentes fractions en lutte pour la redéfinition de la justice sociale.

Fondation nationale des sciences politiques France (1945)

Organiquement liée à l'Institut d'études politiques de Paris

Collaborations intellectuelles ou scientifiques :










Nous Vous Suggérons Aussi

L'assurance chômage aux États-Unis
Stéphane Auray, David L. Fuller

Collection

Académique

Sujets

Economie politique : Emploi - chômage
Société

Suivez-nous