La citoyenneté européenne

La citoyenneté européenne

Un espace quasi étatique
Préface de Jean-Marie Donegani

La crise qui secoue la zone euro depuis 2008 a révélé les barrières qui séparent encore les Européens, notamment entre pays du Sud et pays du Nord. Devons-nous pour autant donner raison à ceux qui affirment qu'il n'existe pas de citoyens européens, mais seulement des citoyens nationaux ?

À rebours des théories dominantes, ce livre analyse les impacts et les effets de l’appartenance à l’Union – notamment à partir du droit et des pratiques de libre circulation – sur ceux qui habitent l’espace européen. Loin d’être une notion abstraite, la citoyenneté de l’Union produirait un espace quasi étatique, défini par les droits qu’il confère plutôt que par ses frontières.

L’idée même de citoyenneté, détachée de toute stabilité territoriale du fait des élargissements successifs, se trouverait désormais modifiée pour devenir une « citoyenneté sans État » dans un « territoire-devenir ».

Cet essai nous invite, comme l’écrit en préface Jean-Marie Donegani, à « repenser l’identité même de la démocratie, non plus souveraineté du peuple-un mais système de médiation et de négociation entre des sujets définis non plus par leur inscription dans un cadre stato-national mais parleur assentiment à une citoyenneté sans corps ni territoire ».

Une reconceptualisation forte et originale de la citoyenneté européenne.




Nous Vous Suggérons Aussi

Continuerlalutte.com
Les partis politiques sur le web
Fabienne Greffet

Collection

Académique

Sujets

Europe : Construction européenne
Science politique : Fait politique

Suivez-nous