Le mérite contre la justice

Le mérite contre la justice

Le mérite a la cote. Avec lui, l'idée que chacun est responsable de ce qui lui arrive, de ses succès comme de ses échecs, et l’espérance qu’en récompensant talents et efforts, on produira une société juste et efficace.

La mise en exergue constante du mérite, sans tenir compte des inégalités (sociales, de genre, d’origine, etc.), est pourtant tout sauf anodine. Elle engendre de nombreux effets pervers : à l’école, où l’idéal de la formation de tous s’efface devant la sélection des plus « méritants » ; dans le monde du travail, quand se caler sur la réussite scolaire et le diplôme amène à négliger bien d’autres talents et à créer une concurrence délétère.

Sans ôter tout mérite au mérite, ce livre invite à débattre de la place à lui accorder. Une société purement méritocratique, obsédée par l’égalité des chances, ne serait-elle pas source d’injustice, voire invivable ?

Publier un commentaire sur cet ouvrage
 
Votre e-mail :
Votre nom :
Commentaire :