Justifier la guerre ?

Justifier la guerre ?

De l'humanitaire au contre-terrorisme (2e édition actualisée et augmentée)
Avec Mats Berdal, Christoph Bertram, Pierre Buhler, Éric Chevallier, Ariel Colonomos, Vincent Desportes, Antoine Garapon, Michael J. Glennon, Stanley Hoffmann, Christian Mellon, Michael Quinlan, Adam Roberts, Ward Thomas

À peine la menace de la troisième guerre mondiale s'est-elle éloignée avec la fin de la guerre froide que la violence a refait surface sous différentes formes : guerre civile, nettoyage ethnique, génocide, hyperterrorisme.

Faut-il opposer la violence à la violence ? Quand, comment, au nom de quoi ?

Des auteurs internationaux,tous reconnus dans leur domaine, s’efforcent de répondre à ces questions capitales. Ils analysent la notion de moralité du recours à la force à travers la doctrine de la guerre juste etson application éventuelle aux interventions humanitaires et à la construction de la paix. Puis ils abordent la question du contre-terrorisme et de ses rapports à la guerre sur un plan historique et opérationnel, avant de débattre du problème de la légitimité internationale et des normes qui la régissent.

Cette édition s’enrichit des leçons que tire le général Desportes sur les guerres d’Irak et d’Afghanistan, qui annoncent un probable déclin desinterventions occidentales ; d’une comparaison de Gilles Andréani entre les interventions au Kosovo et en Libye ; et d’une postface de Pierre Hassner soulignant les ambiguïtés stratégiques, politiques et morales qui caractérisent les actions, les institutions et les évolutions mondiales actuelles.

Pierre Hassner

Agrégé de philosophie (ENS)
Entré en 1957 à la Fondation nationale des sciences politiques
Directeur de recherche au Centre d'études et de recherches internationales et professeur à l'Institut d'études politiques de Paris (en 1995)



Critique internationale 05, automne 1999
Mémoire, justice et réconciliation
Pierre Hassner











Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Les guerres civiles
Jean-Pierre Derriennic
L’auteur établit une typologie de ces conflits, distinguant guerres civiles partisanes, conflits entre groupes socio-économiques et guerres identitaires dont il analyse les facteurs, l’histoire et les modes de résolution.



Repenser le nationalisme
Théories et pratiques
Centré sur l’étude du nationalisme, ce livre donne un aperçu complet des recherches les plus récentes, qu’elles soient théoriques, normatives ou analytiques. Les auteurs proposent une réflexion sur le postnationalisme, en Europe et dans le reste du monde.



Débat sur l'Etat virtuel
Richard N. Rosecrance
Au sein du débat sur la mondialisation, l’œuvre de Richard Rosecrance fait exception en s’interrogeant sur les mutations subies par un État devenu “virtuel” et caractérisé par l’interdépendance, la gouvernance, le marché.









Nous Vous Suggérons Aussi

Collection

Références

Suivez-nous