Le nouveau capitalisme agricole

Le nouveau capitalisme agricole

De la ferme à la firme

En rupture avec l'exploitation familiale traditionnelle, des firmes agricoles se profilent dans de nombreuses régions du globe. Avec elles, s’amorce une recomposition agraire dont les contours restent largement invisibles.

À l’exception de quelques cas médiatisés de « mégafermes » et autres « fermes des 1 000 vaches », la majorité de ces firmes ont jusqu’à présent échappé à l’analyse tant leurs visages sont multiples et flous.

Leurs performances économiques et financières tout comme leurs incidences environnementales et sociales interrogent aussi bien les milieux politiques, professionnels que scientifiques.

Comment sont-elles organisées ? Quels sont leurs logiques et modes d’action ? Dans quels espaces s’inscrivent-elles ? Comment une ferme familiale devient-elle une firme agricole ? Quels types d’acteurs sont impliqués ? Quels rapports au politique entretiennent-elles ? Quels conflits provoquent-elles ?

Le premier ouvrage sur un phénomène mondial en pleine émergence.

Samuel Frederico

Samuel FREDERICO est géographe, en poste à l'Université de l’État de São Paulo (UNESP-Brésil). Il est chercheur au Conseil national pour la recherche et le développement (CNPq). Ses travaux portent sur la relation entre le capital financier et l’agro-industrie, l’expansion de la frontière agricole brésilienne et le phénomène d’accaparement des terres (land grabbing) avec des projets financés par des institutions
de recherche brésiliennes et internationales.








Nous Vous Suggérons Aussi

Capitalismes agraires
Économie politique de la grande plantation en Indonésie et en Malaisie
Stéphanie Barral

Collection

Académique

Sujets

Economie politique : Economie internationale
Développement durable
Science politique

Suivez-nous